Membre de l'ordre des experts-comptables

🔔 Découvrez les conséquences de l’arrêt du programme COS d’Amazon ! 🗞️

lexique commerce international
Formez-vous à la TVA intracom

Devenez incollable sur les règles de TVA intracom en Europe 

Rejoignez les 2500 abonnés à la newsletter Eurofiscalis

Recevez les dernières actu d’Eurofiscalis (ainsi que d’autres pépites).

C’est gratuit

Lexique commerce international

Paquet de Bali Définition

Le « Paquet de Bali » désigne un accord commercial historique conclu lors de la 9ème conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui s’est tenue à Bali, en Inde, le 7 décembre 2013. Cet accord porte sur un ensemble de mesures destinées à faciliter le commerce, à promouvoir la sécurité alimentaire dans les pays en développement, à stimuler les échanges des pays les moins avancés et à favoriser le développement économique.

L’objectif principal du Paquet de Bali est de simplifier les procédures commerciales et de réduire les obstacles bureaucratiques qui entravent les échanges internationaux. Il comprend des dispositions visant à améliorer la transparence et l’accessibilité des réglementations commerciales, à harmoniser les pratiques administratives et douanières en utilisant des procédures informatisées, à mettre en place des guichets uniques pour faciliter les formalités d’entrée et à simplifier les formalités de transit.

En outre, cet accord prévoit une assistance technique et financière pour aider les pays en développement et les pays les moins avancés à renforcer leurs capacités commerciales, à moderniser leurs infrastructures et à former leur personnel douanier. Les pays en développement ont un délai de deux ans pour se conformer aux exigences de l'accord, tandis que les pays les moins avancés bénéficient d'un délai plus long de quatre ans.

L’adoption du Paquet de Bali représente une avancée majeure dans le système commercial multilatéral et vise à favoriser une croissance économique équitable et durable. Il est estimé que cet accord pourrait réduire les coûts commerciaux de 10 % pour les pays développés et de 15 % pour les pays les moins avancés, tout en stimulant les échanges internationaux et en générant des bénéfices économiques substantiels.

Probablement le cabinet comptable le plus expert en commerce international

Un cabinet d’expertise-comptable qui connait son domaine est comme une vache violette au milieu du troupeau. Vous avez besoin d’un cabinet à votre écoute ? 

Eurofiscalis International