lexique commerce international
Formez-vous à la TVA intracom

Devenez incollable sur les règles de TVA intracom en Europe 

Rejoignez les 2500 abonnés à la newsletter Eurofiscalis

Recevez les dernières actu d’Eurofiscalis (ainsi que d’autres pépites).

C’est gratuit

Lexique commerce international

ADR : American Depositary Receipt

Un American depositary receipt (ADR) est un titre de propriété d’actions d’une entreprise étrangère, sur le marché américain. Il permet aux investisseurs d’acheter des actions d’entreprises non américaines sur le marché boursier des États-Unis.

 

La simplification de l’acquisition, de la gestion et de la vente de titres sur le marché américain constitue le principal avantage de l’ADR. Il offre un gain de temps significatif aux investisseurs et donne de la visibilité aux sociétés sur le marché boursier américain.

L’entreprise dépose plusieurs de ses actions auprès d’une banque américaine. L’investisseur qui souhaite obtenir des parts de la société se voit remettre des ADR par la banque. La valeur de l’ADR est définie en dollars afin de simplifier les transactions. La banque gère les dividendes.

Les ADR de niveau 1 concernent les entreprises qui ne remplissent pas les conditions de la SEC (Securities and Exchange Commission). L’acheteur et la banque en négocient la valeur sans intervention de la bourse.

 

Les ADR de niveau 2 sont conformes à la SEC et cotés sur une bourse américaine qui en définit le cours.

 

L’ADR de niveau 3 est conforme à la SEC, possède une valeur négociée en bourse et permet à l’entreprise d’effectuer une levée de fonds.

 

JP Morgan émet le premier ADR en 1927 pour le compte de la société britannique Selfridges.

Probablement le cabinet comptable le plus expert en commerce international

Un cabinet d’expertise-comptable qui connait son domaine est comme une vache violette au milieu du troupeau. Vous avez besoin d’un cabinet à votre écoute ? 

eurofiscalis international